Rivkah Espace Jemmapes 2017 par Thomas Guerigen

La petite histoire de Rivkah

Pop song féérique bouclée,

Fabriquée de ritournelles de piano ou de voix et de superpositions d’harmonies vocales.

Un « autoportrait-autoproduit » influencé folk agrémenté pop-indé et inspiré jazz ces modèles soulignent ses multiples origines.
Une identité faite maison visuelle et vestimentaire habille l’écho de ses chansons.

Elle peut jouer partout : en salle, en groupe, à plusieurs voix, à la maison, dans ton salon ou ton jardin, pour les parents, pour les enfants, en ville, à la campagne, dans les salons, à l’apéro, chez un fleuriste, chez un caviste, dans un resto, au potager, en solo… Avec ou sans piles !

Très jeune déjà Rivkah se rêvait chanteuse, mais trop timide, elle ne chantait que secrètement devant la machine à laver pendant l’essorage avec pour publique… le Chien…
Elle a donc suivi des études en Écoles d’Arts et en Mode, tout ça pour finir par fabriquer des vêtements pour des musiciens en danseurs… un peu de temps après, réalisant qu’elle prenait un chemin détourné pour arriver au même endroit, elle se décide à se mettre sérieusement à l’écriture de chansons et à envisager les concerts en commençant par « se faire la main » dans les open-mics du Pop In, et en faisant un premier album grâce à l’aide précieuse de Stéphane Buriez et David Yaya HD (2006, l’année de ses 30 ans).

Pendant 10 ans, la décision prise, elle enregistrera un album tous les 2 ans et joua chaque mois (seule ou accompagné, en proposant à d’autres de partager la scène… toujours dans le soucis de jouer en live autre chose que ce qu’on entendait dans les albums… la routine, elle n’aime pas bien ça..).

Au fur et a mesure de sa trajectoire, elle apprend, ce qu’elle n’a pas pu apprendre dans une école ou un conservatoire, elle l’apprend  sur le terrain. Elle veut travailler avec d’autres instruments, mais sans l’écriture de partition comment faire ? Elle découvre alors la MAO, elle s’y met seule.. elle parvient a maquettes pour, des voix, des vents, des cordes… et peut ainsi étoffer sa musique. La voila partie, en 2020, dans l’enregistrement de son 6ème album (en partie co-écrit avec Ronan Yvon). Elle le produit et c’est une première ! La pression est grande, mais l’envie d’y arriver et d’en être fière dépassent la peur…

Alors 5 ans après le dernier disque et 2 ans après avoir fabriqué un bébé, on espère pouvoir présenter ce nouveau projet en 2021 au printemps…

Rivkah a participé à la compilation «Folks Pop In at the Waterhouse» chez Waterhouse Records, ainsi qu’aux compilations pour enfant «Have a Good Night» de Blog Up Musique en 2007 et 2009. Elle a également enregistré 2 EP de reprises dont « Teenage Kicks » des Undertones qui figure sur une compilation des Inrockuptibles sortie en 2012.

Rivkah se produit souvent en concert à Paris depuis ses débuts. Parmi ses prestations, on notera de jolies premières parties à Mains d’Œuvres et au Point Éphémère. (Yaya Herman Düne, Lou Barlow, the Chalets …) Elle a également participé au MOFO en 2006 et organisé des concerts avec d’autres amis musiciens : (This is The Kit, Suzanne The Man, Eliote & the Ritournelles …). Elle tourne aussi à l’étranger (Rome – Italie, St Feliu – Espagne, Dublin – Irlande, Tel Aviv – Israël).

Par sa formation initiale en création de vêtements et en arts plastiques, Rivkah a d’abord créé des costumes de scènes pour des musiciens (Herman Düne, Gojira, Berg Sans Nipple, Cyan & Ben…) ou des danseurs sous le nom et la marque rebeka-h. Elle anime en parallèle des ateliers pour enfants (éveil musical et arts plastiques et initiation à la couture) … Elle fais également la plus part des visuels de ses affiches de concerts et ses pochettes d’albums.